raphael isa olou

 

image

San Pedro de Atacama

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

On l’a fait ! (Pour rappel, 25h de bus entre Santiago et San Pedro de Atacama)

Finalement, ce n’était pas si terrible. Eh oui, les bus sont  vraiment  top !

 

Sur la route...

 

 

Nous voici donc dans ce petit village très pittoresque du bout du monde.

On s’est trouvé une nouvelle fois une  auberge bien sympa.

Nous alternons les visites de sites et un peu de repos (et bien sûr l’école !).

Il fait chaud mais les nuits sont assez fraîches ce qui est bien agréable. San Pedro est à 2300 mètres d’altitude et toutes nos balades se font à plus de 4000 mètres. On a eu un peu peur de souffrir du mal de l’altitude mais tout s’est bien passé.

Le village 

 

Notre groupe préféré !

Un des deux seuls restos que l'on se soit fait (Le Chili est cher...)

 
 
Scène de rue...
 
 
Le portail est en bois de... cactus.
 
 
Autre scène de vi... llage.
 
 
 
 
Faites place !

 

Lagunas altiplanicas

Les salars sont des étendues désertiques recouvertes de sel.

Les paysages sont superbes et, malgré les chaleurs et les kilomètres de pistes entre chaque lagune, nous nous régalons tout au long de la journée. 

On commence à se couvrir un peu plus.

 

 

 

Epoustouflant(e) !

J'en saute de joie.

What a lagoon !

 

Vallée de la lune

Pour la petite histoire, cette vallée doit son nom à un jésuite belge venu dans le coin dans les années 60. A l’époque, tout le monde était obsédé par la conquête de l’espace.

La vallée est splendide et la vue est lunaire. Elle doit sa beauté aux contrastes entre les étendues blanches recouvertes de sel et l’ocre de la terre.

Bien sûr, les reliefs jouent aussi leur rôle.

 

La vallée de la mort

Toujours le même curé qui, cette fois-ci, trouvait que l’endroit ressemblait à Mars. Il avait cependant un très mauvais accent espagnol et la valle de « Marte » s’est transformée en « Muerte » ! Comme ce nom semblait attirer la foule, on ne l’a jamais changé !

Au cœur de la vallée abimée par l’érosion, un petit canyon est apparu.

On peut voir partout des lignes blanches de calcaire océanique qui rappelle que toute la région n’était qu’un océan il y a des milliers d’années.

 

 

Panorama de la vallée de la lune.

 

 

 

Petite balade entre canyons et grottes.

Doris, notre photographe, voulait absolument être sur la photo !

Cheveux au vent (surtout Isa !)

 

On plane...

 

Pensée pour mon beau-père : "Jean-Claude, je t'avais dit que je prendrai soin de ta fille, regarde comme elle est zen !"

 

 

En route pour de nouvelles découvertes…

Cette fois-ci, les garçons vont patauger dans un lac salé (42g de sel par litre !).

Ils se sont bien amusés et sont ressortis tout blanc !

Quant à moi, je me suis promenée aux alentours de la laguna Cejar car ma peau est déjà si sèche que je ne veux pas en rajouter.

Après cette petite trempette, direction « los ojos de salado », deux grosses piscines d’eau douce en plein milieu du désert.

Cette fois, c’est plongeons et surtout rinçage après le bain précédent bien salé !

Et pour finir en beauté, nous nous rendons à la laguna Tabinquiche. Une merveille !

Nous prenons un apéro, « le pisco saur » (espèce de punch local) en regardant le coucher de soleil sur ce paysage incroyable.

 

Laguna Cejar

En avant pour une petite baignade.

Easy !

Blancs, on vous dit !

Une des deux "piscines" naturelles (ojos de salado)

Waouh (comme dirait Katia) !

Un lac gelé, non un salar...

 

 

 

 

Dernier tour dans les environs de San Pedro de Atacama pour aller sur le site géothermal de Tatio : plus de 80 geysers ici.

On va faire les blasés, mais on n’a pas trouvé ça si incroyable après avoir vu ceux de Nouvelle-Zélande !

 

Geyser del Tatio

Levés tôt et bien couverts (5°, ça faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivé°).

C'est moi, le plus frileux des deux, je viellis !

 

Miss "village perdu dans le désert" !

 

Notre séjour dans le désert d’Atacama prend fin.

Nous avons eu un vrai coup de cœur pour cette région splendide.

Encore un endroit qui dégage une vraie magie avec toujours en fond, le décor de la cordillère des Andes qui s’étend à l’infini…

 

 

 

Calendrier

December 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6